Terminals 2017/2018 Mon orientation en ligne.fr
Accueil Choisir mes études Après le bac Principaux domaines d'études Les études médicales

Dossier : les études médicales

Se réorienter après la PACES

publication : 17 janvier 2018
Ils sont nombreux chaque année à s'inscrire en PACES dans le but d'intégrer un cursus de santé ou de masseur-kinésithérapeute. Mais la sélection est sévère : 2 étudiants sur 3 n'obtiennent pas leur place en 2e année d'études de santé, après 1 ou 2 années de PACES, et doivent donc se réorienter. Le point sur les possibilités qui s'offrent à eux.

Se réorienter après un échec au premier semestre de PACES

Chaque année, plusieurs milliers d'étudiants échouent en PACES et doivent trouver une nouvelle orientation. Les universités ont pour la plupart mis au point des parcours de réorientation spécifiques pour les étudiants en PACES, en proposant notamment des passerelles vers d'autres formations et la possibilité de conserver certains crédits ECTS. Selon qu'elle a lieu à la fin du 1er semestre ou à la fin de l'année, selon l'université et selon le dossier de l'étudiant, les possibilités de réorientation varient. Point commun : elles ne sont jamais garanties. D'où la nécessité de se renseigner auprès de l'UFR de médecine ou du service d'orientation de son université.

Conseils.  Les réorientations ne sont pas automatiques et se décident au cas par cas. Pour maximiser ses chances, l'étudiant doit :

  • rester assidu et obtenir les meilleurs résultats possibles, même si la décision de réorientation est prise : le dossier sera étudié attentivement, y compris dans le cas de candidature pour une formation éloignée du domaine de la santé.
  • être attentif au calendrier de la réorientation : se renseigner le plus tôt possible pour réaliser les démarches dans les temps et ne pas manquer d'échéances.

Les réorientations à l'issue du 1er semestre

À l’issue du 1er semestre, les 0 à 15 % d’étudiants (selon les universités) les moins bien classés au premier concours de décembre-janvier ne sont pas autorisés à poursuivre en PACES et doivent se réorienter. Des étudiants qui n'y sont pas contraints peuvent eux aussi décider de se réorienter parce que la PACES ne leur convient pas ou qu'ils estiment ne pas avoir de chance de réussir le concours ou que cela ne correspond pas à leur projet. Parmi les possibilités qui s'offrent à eux :

  • Un 2d semestre « rebond » proposé par certains établissements, permet aux étudiants de découvrir différentes disciplines de l’université, avant de rejoindre l'une des mentions de licence l'année suivante.
  • Les étudiants qui ont validé leur 1er semestre de PACES avec 10 à l’examen peuvent candidater pour intégrer le 2nd semestre d’une autre L1 du domaine sciences, technologie, santé (biologie, chimie, physique, maths, STAPS...), mais aussi pourquoi pas d'une L1  du domaine droit, économie, gestion. Attention, il faut qu'il y ait des places disponibles dans la licence visée, et les étudiants devront la plupart du temps reprendre l’année suivante le 1er semestre manqué.
  • Toujours à l’université, certains DUT ouvrent leurs portes aux étudiants en PACES avec des rentrées décalées fin janvier, notamment en DUT Génie chimique, DUT Génie biologique et DUT mesures physiques. C'est aussi le cas de certains BTS.
  • Pour celles et ceux qui veulent rester dans le domaine de la santé, certaines universités proposent des modules de préparation aux concours des écoles du paramédical qui ont lieu entre mars et mai pour accéder aux formations d'infirmier, d'ergothérapeute, de psychomotricien ou de manipulateur radio.
  • De plus en plus d’ écoles d’ingénieurs post-bac accueillent des étudiants de PACES pour un 2d semestre renforcé qui leur permet de rejoindre en septembre suivant la 2e année de prépa intégrée.

Les réorientations à la fin de la PACES

Elles concernent les étudiants qui ne sont pas reçus au concours d'entrée en études de santé et qui ne souhaitent pas se réinscrire en PACES l'année suivante ou qui n'y sont pas autorisés soit parce qu'ils ont déjà épuisé leurs deux tentatives d'intégrer un cursus de santé, soit parce qu'ils sont trop loin dans le classement à leur première tentative. Plusieurs possibilités :

  • Des formations paramédicales (ergothérapeute, pédicure-podologue, psychomotricien/ne, techncien/ne de laboratoire médical) recrutent des étudiants en fonction de leurs résultats au concours PACES.
  • À l'université, une partie des étudiants rejoint des licences du domaine sciences, technologies et santé. D’autres se réorientent vers un tout autre domaine, comme le droit, la psychologie ou l’économie. La règle : ceux qui n’ont pas obtenu la moyenne au concours se réorientent forcément en L1 (s’il y a de la place dans la licence demandée), même s'ils ont fait 2 années de PACES. Les étudiants qui ont obtenu la moyenne mais dont le rang de classement ne figure pas dans le numerus clausus, appelés « reçus-collés », peuvent candidater sur dossier pour une entrée directe en 2e année de licence si elle est en lien avec le programme de PACES. Si leur dossier n'est pas accepté ou que la mention de licence visée est trop éloignée du programme de PACES, ils doivent repartir en L1.
  • En dehors de l’université, il est possible de postuler auprès des Instituts de formation en soins infirmiers (dispenses de certaines épreuves), écoles d’ingénieurs, etc. Se renseigner auprès de chacune de ces formations pour connaître les modalités d'accès.
Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • métiers
  • Les métiers du médical, collection Parcours
    Les métiers du médical
    Les métiers du médical
    collection Parcours
    parution en février 2014
    Un point complet sur les filières d'études médicales et pharmaceutiques, les métiers, les débouchés
    Les métiers du paramédical, collection Parcours
    Les métiers du paramédical
    Les métiers du paramédical
    collection Parcours
    parution en octobre 2017
    Des métiers variés et recherchés. Tous les niveaux de formations
* Prix hors frais de port

Haut de page